Le Laboratoire de Physique des Solides d’Orsay recherche son/sa futur(e) directeur/directrice

Le Laboratoire de Physique des Solides (LPS) est une unité mixte de recherche (UMR 8502) du CNRS et de l’Université Paris-Sud. Le personnel du LPS est aujourd’hui constitué de 147 permanents et environ 110 contractuels à durée déterminée. Les permanents se répartissent en 55 chercheurs CNRS, 38 enseignants chercheurs, 42 ingénieurs-techniciens CNRS et 12 ingénieurs-techniciens Université. Les contractuels comptent 42 doctorants, des post-doctorants et Ingénieurs, des visiteurs et stagiaires. Le LPS est porteur de l’EquipEx TEMPOS et participe à l’EquipEx ATTOLAB. Il est un acteur fort des labex PALM et NanoSaclay. Au sein du Campus Paris-Saclay, le LPS est très impliqué dans le projet « Centre de Physique Matière et Rayonnement » qui inclut une rénovation importante du bâtiment qui héberge le LPS depuis 1970. Date limite de candidature : 15 avril 2014

Le LPS est un laboratoire de recherche fondamentale créé à la rentrée universitaire 1959 sur le campus d’Orsay. Il est depuis 1966 sous tutelles conjointes de l’Université Paris-Sud et du CNRS. Il est installé depuis 1970 dans le bâtiment 510 construit pour lui sur le plateau du Moulon. Avec près de 250 personnes présentes au quotidien, le LPS est l’une des plus grosses unités françaises de recherche en matière condensée. De par son histoire, il possède une culture étendue et s’intéresse autant aux questions liées à la structure électronique et magnétique de la matière qu’à son organisation structurale et à sa morphologie.

La recherche au LPS est structurée selon trois axes impliquant un nombre de chercheurs à peu près équivalent : Nouveaux états électroniques de la matière, Phénomènes physiques aux dimensions réduites, Matière molle et interface physique-biologie. Les recherches menées au laboratoire reposent sur un fort couplage théorie/expérience, sur le développement et l’utilisation d’une instrumentation scientifique innovante et sur des collaborations étroites avec les Très Grandes Infrastructures de Recherche (Synchrotron, Neutrons, Nanotechnologie). Le LPS gère une plateforme de microscopie électronique associée aux réseaux ESTEEM (Européen) et METSA (Français).

Depuis 2008, une restructuration de la recherche et de la formation universitaire est en cours au sein des institutions scientifiques et universitaires du Plateau de Saclay. Dans ce contexte, avec l’appui de ses tutelles, le LPS a multiplié les actions et collaborations scientifiques avec ses partenaires voisins, tout d’abord au sein du RTRA "Triangle de la Physique", puis au sein des différents projets communs soutenus par les Investissements d’Avenir et le Plan Campus. Cette démarche sera poursuivie.

Le CNRS/INP et l’Université Paris-Sud ont confié à un comité présidé par Marc Drillon la mission d’aider au choix du/de la futur(e) directeur/directrice du laboratoire en présélectionnant les candidat(e)s et en donnant un avis sur les projets présentés. Le comité pourra également susciter des candidatures.

  • Les candidat(e)s sont invité(e)s à adresser avant le 15 avril 2014 un dossier qui contiendra un curriculum vitae précisant les 5 à 10 publications les plus significatives, une lettre de motivation et les grandes lignes de leur vision et de leur projet pour le laboratoire à l’échelle des cinq années à venir.
  • Les candidat(e)s sont fortement encouragé(e)s à prendre contact avec le laboratoire et à venir le visiter (contact : Mme Dominique Chandesris, chandesris lps.u-psud.fr). L’adéquation entre les compétences scientifiques du/de la candidat(e) et une des thématiques du LPS et une expérience de responsabilité seront des éléments favorables.
    Les candidat(e)s présélectionné(e)s seront auditionné(e)s par le comité de sélection en mai 2014.
  • Ce dossier est à faire parvenir par courrier électronique à la direction de l’Institut de physique du CNRS, en charge du dossier au nom de l’ensemble des tutelles du laboratoire : à l’attention de Giancarlo Faini, directeur adjoint scientifique (giancarlo.faini cnrs-dir.fr) et Marc Drillon (drillon ipcms.u-strasbg.fr), président du Comité.