Des projets numériques pour un patrimoine valorisé

À l’occasion des Journées du Patrimoine qui viennent d’avoir lieu ce week-end, focus sur quelques projets qui impliquent des laboratoires de l’INS2I pour aider à la valorisation d’un patrimoine collectif.

Inscription latine d’Autun : le puzzle infernal

Une précieuse inscription latine, brisée en centaines de fragments de marbre trouvés à Autun (anciennement Augustodunum), résiste à livrer ses secrets depuis plus d’un siècle. Grâce aux technologies numériques développées par le Laboratoire d’Electronique, d’Informatique et d’Image (LE2I, CNRS/Université de Bourgogne), les historiens commencent à reconstituer ce gigantesque puzzle pour en découvrir le texte inédit.
Voir le film sur CNRS le journal

Le planificateur personnalisé de visite de musée

Demandez-vous ce que vous feriez si vous aviez seulement une heure et demie à passer au Louvre ? Le but du Centre de Recherche en Informatique de Lens (CRIL, CNRS/Université d’Artois), notamment dans le cadre de l’implantation du Louvre Lens, est d’aider un visiteur à trouver une "bonne réponse" à une telle question. Ce problème est une nouvelle application. La nécessité pour les visites personnalisées vient du fait que, pour un grand nombre de musées, il n’est pas concevable de passer du temps devant chaque œuvre d’art, en particulier en raison de leur nombre qui peut être énorme (plus de milliers d’articles dans certains musées). C’est pourquoi il est judicieux de préparer une visite.
Voir les détails de l’application

Cap sur les Indes avec Thalassa et l’Irisa

L’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (IRISA, CNRS/ENS Rennes/Inria/INSA Rennes/Université de Bretagne-Sud/Université Rennes 1/Télécom Bretagne) travaille sur la plate-forme Immersia à la reconstitution d’un bateau de la Compagnie des Indes, en lien avec des historiens de l’université de Bretagne-Sud, pour leur permettre de circuler sur ce bateau grâce à la réalité virtuelle. Ce travail a été mis en avant par le tournage d’un reportage de Thalassa, qui sera diffusé en début d’année prochaine.
Voir l’article dans Ouest France