1 résultat

Programmer un robot industriel avec le langage

Un robot industriel peut être programmé oralement par l'expérimentateur après une courte séance d'apprentissage au cours de laquelle le robot assimile les différentes actions à mettre en œuvre les unes après les autres. Cette démonstration a été faite par Peter Ford Dominey, directeur de recherche CNRS à l'Institut cellule souche et cerveau (Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1), et Sébastien Henry, chargé d'intégration en robotique industrielle à l'IUT Génie mécanique et productique de l'Université Claude Bernard Lyon 1. Pour la découvrir en vidéo, cliquer ici.

Les robots industriels sont capables d'accomplir des tâches variées de façon autonome mais la grande difficulté pour les utilisateurs réside dans la programmation de nouvelles tâches. Les techniciens formés en robotique passent en effet de longues heures à spécifier les différentes actions que le robot doit effectuer dans un ordre donné. Cependant, les petites et moyennes entreprises ont désormais le besoin de reprogrammer fréquemment leurs robots. Cette reprogrammation a un cout et n'est donc pas accessible à tous les industriels.

Peter Ford Dominey étudie le cerveau humain, la représentation des sens et le lien entre le langage et la réalisation d'une action chez l'Homme. Il travaille sur le robot humanoïde iCub qui, grâce à un cerveau artificiel inspiré du cerveau humain, est capable de comprendre et d'apprendre de nouvelles phrases. Avec l'aide de Sébastien Henry, Peter Ford Dominey vient de démontrer qu'il est désormais possible de programmer iCub mais également des robots industriels en utilisant tout simplement la parole.

L'utilisateur doit d'abord apprendre au robot à accomplir et mémoriser certaines actions. Il doit ensuite lui indiquer l'enchainement de ces actions pour la réalisation d'une tâche industrielle donnée, comme par exemple prendre un objet sur une palette et le placer sur une bande transporteuse. Après ce court apprentissage de quelques minutes, le robot est capable de réaliser la tâche confiée de manière totalement autonome. Si l'utilisateur souhaite modifier la réalisation de cette tâche, il peut de plus apprendre au robot une nouvelle action et lui indiquer à quel moment de la séquence automatisée il doit l'insérer.

Cette étude qui mêle neurosciences et robotique donne l'espoir qu'un jour, humains et robots puissent interagir efficacement pour accroitre la productivité industrielle et renforcer la compétitivité de nos entreprises. Peter Ford Dominey et Sébastien Henry travaillent à présent sur le développement de leur prototype et son déploiement dans les petites et moyennes entreprises françaises.

Figure : Démonstration du principe de programmation d'un robot industriel par le langage. Cliquer sur l'image pour voir la démonstration en vidéo. © Peter Ford Dominey, Sébastien Henry

Notes :

Références :

Contacts :

  • Peter Ford Dominey
    Institut cellule souche et cerveau
    U846 Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1
    Centre de recherche Inserm
    18 avenue du Doyen Lépine
    69675 Bron Cedex