Appel à projets « jeunes chercheurs » de l'ERC : le CNRS dans le peloton de tête

Suite à son premier appel à projets, le Conseil européen de la recherche (ERC) vient de sélectionner 300 jeunes chercheurs à travers l'Europe(1). Avec 29 lauréats, dont 26 chercheurs statutaires, le CNRS se place dans le peloton de tête européen.

Suite à son premier appel à projets, le Conseil européen de la recherche (ERC) vient de sélectionner 300 jeunes chercheurs à travers l’Europe1. Avec 29 lauréats, dont 26 chercheurs statutaires, le CNRS se place dans le peloton de tête européen.

Le Conseil européen de la recherche (ERC), créé en 2006, a pour mission de stimuler la recherche exploratoire en sélectionnant et finançant des projets de recherche portés par les meilleurs chercheurs européens. En 2007, l’ERC a lancé un premier appel à projets visant à soutenir des thématiques novatrices initiées par les meilleurs jeunes chercheurs.

Plus de 9000 jeunes chercheurs de 32 nationalités ont soumis un projet. Au terme d’une rigoureuse sélection en plusieurs étapes, seuls 300 projets ont été retenus. Actuellement, les 2/3 d'entre eux sont déjà assurés d'un financement, jusqu’à hauteur de deux millions d’euros, pendant une durée pouvant aller jusqu’à cinq ans. Les jeunes chercheurs sélectionnés pourront créer leur propre équipe de recherche. Les premiers contrats seront signés dès février 2008.

Parmi ces lauréats, les jeunes chercheurs CNRS se positionnent de façon excellente : qu’ils soient français ou étrangers, ils constituent avec 29 lauréats près de 10% des candidats retenus par l'ERC. Un résultat d’autant plus remarquable qu’il n’y avait que 260 candidats affiliés au CNRS : soit un taux de réussite pour le CNRS de 11%, contre 3% pour l’ensemble des projets européens.

Ces projets concernent principalement les sciences du vivant, les sciences de la planète et de l'univers, les sciences de l'environnement et du développement durable et les sciences humaines et sociales. Ces résultats témoignent de l'attractivité toujours soutenue du CNRS envers les meilleurs jeunes chercheurs au niveau européen : près d’un quart des chercheurs recrutés chaque année par le CNRS sont étrangers, principalement européens. Mais le dynamisme et la créativité de ces jeunes chercheurs attestent aussi de la qualité des laboratoires qui les accueillent pour développer leurs projets en France. Ces résultats constituent, pour le CNRS et pour la France, un encouragement à poursuivre le renforcement de leur attractivité pour les meilleurs chercheurs internationaux.

Près d’une dizaine d’autres projets de chercheurs du CNRS ont été jugés excellents par l’ERC mais ne sont pas justifiables d'un financement par le Conseil européen faute de budget suffisant. Ce dernier recommande qu'ils soient soutenus par les agences des pays concernés. Ils feront l'objet en France d'un examen par le CNRS et par l'Agence Nationale de Recherche (ANR).


Notes :

1) Pour en savoir plus sur les statistiques par pays : Consulter le site web

Contacts :

Presse
Julien Guillaume
T 01 44 96 46 35
julien.guillaume@cnrs-dir.fr