L'origine inattendue du parfum de la rose

Les composés majeurs du parfum des roses sont produits par une voie de synthèse originale qui n'avait jusqu'à présent jamais été décrite chez les plantes. C'est ce qu'a découvert une équipe de l'Université Jean Monnet, Saint-Etienne, en collaboration avec des chercheurs de l'Inra, de l'ENS de Lyon, des Universités de Strasbourg et de Lyon et du CNRS . Publiés dans Science le 3 juillet 2015, ces résultats ouvrent de nouvelles perspectives notamment pour la sélection des rosiers.

Télécharger le communiqué de presse : CP parfum roses

Notes :

1 Sont impliqués dans ces travaux le Laboratoire de biotechnologies végétales appliquées aux plantes aromatiques et médicinales (Université Jean Monnet, Université de Lyon) à Saint-Etienne, l'unité Reproduction et développement des plantes (Inra, CNRS, ENS Lyon et Université Claude Bernard Lyon 1) à Lyon, l'unité Santé de la vigne et qualité du vin (Inra, Université de Strasbourg), l'Institut de recherche en horticulture et semences (Inra, Agrocampus Ouest, Université d'Angers), l'Institut de chimie de Strasbourg (CNRS, Université de Strasbourg).

Références :

Biosynthesis of monoterpene scent compounds in roses. Jean-Louis Magnard, Aymeric Roccia, Jean-Claude Caissard, Philippe Vergne, Pulu Sun, Romain Hecquet, Annick Dubois, Laurence Hibrand-Saint Oyant, Frédéric Jullien, Florence Nicolè, Olivier Raymond, Stéphanie Huguet, Raymonde Baltenweck, Sophie Meyer, Patricia Claudel, Julien Jeauffre, Michel Rohmer, Fabrice Foucher, Philippe Hugueney, Mohammed Bendahmane et Sylvie Baudino, Science, 3 juillet 2015. DOI: 10.1126/science.aab0696. Consulter le site web

Contacts :

Chercheurs l Sylvie Baudino l T 04 77 48 15 24 l sylvie.baudino@univ-st-etienne.fr
Mohammed Bendahmane l T 04 72 72 89 84 l mohammed.bendahmane@ens-lyon.fr
Philippe Hugueney l T 03 89 22 49 74 l philippe.hugueney@colmar.inra.fr

Presse CNRS l T 01 44 96 51 37 l presse@cnrs.fr
Presse Inra l T 01 42 75 91 86 l presse@inra.fr