Nouveau procédé de marquage isotopique pour accélérer l'évaluation de candidats médicaments

Une équipe du CEA, en collaboration avec deux laboratoires associant l'INSA Toulouse 1 , le CNRS et l'Université Paul Sabatier (Toulouse), a mis au point un nouveau procédé de marquage qui permettrait d'accélérer les études in vivo des candidats médicaments. Le mécanisme réactionnel de ce procédé, original et inédit, a été élucidé par modélisation informatique. Ces résultats sont publiés dans la revue Angewandte Chemie du 13 août 2015.

Télécharger le communiqué de presse : CP_marquage isotopique medicament_CEA


Notes :

1 Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse

Références :

Enantiospecific C‒H Activation using Ruthenium Nanocatalysts ; C. Taglang, L.M. Martínez-Prieto, I. del Rosal, L. Maron, R. Poteau, K. Philippot, B. Chaudret, S. Perato, A.S. Lone, C. Puente, C. Dugave, B. Rousseau, G. Pieters ; Angewandte Chemie ; 13 août 2015.

Contacts :

Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr

Presse CEA l Coline Verneau l T 01 64 50 14 88 l coline.verneau@cea.fr