A quel rythme le carbone des sols se renouvelle-t-il ? Une question de profondeur

Les ossements d'un chat ont été trouvés à proximité de ceux d'un homme dans une sépulture mise au jour à Chypre et datée de 7500 à 7000 ans avant J.-C., lors de fouilles menées sous la direction de Jean Guilaine du Collège de France (1). Jean-Denis Vigne, directeur de recherche au CNRS (2), a montré qu'il s'agit de la plus ancienne preuve d'apprivoisement des chats, dont on admettait jusqu'à ce jour qu'ils auraient été domestiqués par les Egyptiens environ 2000 ans avant JC.

Télécharger le communiqué de presse : carbone des sols

Références :

Atmosphere-soil carbon transfer as a function of soil depth, Jérôme Balesdent, Isabelle Basile-Doelsch, Joël Chadoeuf, Sophie Cornu, Delphine Derrien, Zuzana Fekiacova & Christine Hatté. Nature 11 juillet 2018. Consulter le site web

Contacts :

Chercheur l Jérôme Balesdent l T 04 42 90 85 44 l jerome.balesdent@inra.fr

Presse Inra l T 01 42 75 91 86 l presse@inra.fr
Presse CNRS l T 01 44 96 51 51 l presse@cnrs.fr